Découvrir Genas

Accueil  Livre d'or 
Genas et son histoire (fin)

Genas et son histoire (suite)


La crise frumentaire, les évènements parisiens atteignent bien sûr Genas, avec toutefois un léger décalage dans le temps. C'est ainsi que fut élue la première municipalité, dirigée par Antoine Ollagnon, en 1790.

Naturellement, la révolte des lyonnais et le siège de la ville par les armées de la Convention ont eu une influence sur la vie quotidienne des genassiens : réquisitions d'hommes, d'animaux et de denrées, de pus en plus mal supportées par la population. C'est l'une des raisons pour lesquelles l'avènement de l'empire fut favorablement accueilli.


Le XIXe sera l'époque du premier grand essor genassien : la révolution industrielle bouleverse les mentalités, les modes de vie, et Genas, en 1861, compte plus de deux mille habitants. Si l'agriculture ocnstitue encore la principale richesse économique, il faut aussi tenir compte de l'industrie du velours qui fait vivre environ 400 personnes. Quant aux fabriques de tuiles, importantes à l'époque (une rue actuelle s'appelle rue des tuileries), elles subsiteront jusqu'en 1930. Néanmoins, si la commune se développe, l'harmonie ne règne pas toujours entre les habitants. Ainsi la vieille rivalité opposant habitants du bourg à ceux d'Azieu dégénère parfois en querelles et conflits : ce qui explique la construction de deux églises et de deux groupes scolaires.


1918 : le village a payé un lourd tribut à la guerre, puisque 92 noms sont inscrits sur le monument aux morts. La paix revenue, chacun panse ses plaies tout en découvrant le confort moderne : l'eau courante, l'électricité, mais surtout le tramway qui met Lyon à portée et qui permet aux lyonnais, le dimanche, de venir faire provision d'air pur et de calme à l'étant de Mathan.


Les "Trente glorieuses" de l'après-second conflit mondial vont, en un très court laps de temps bouleverser le paysage genassien : la ville subit une explosion démographique, l'agriculture régresse inexorablement, une zone d'activité est créée et de nombreux employés et cadres viennent se fixer à Genas, bourgade qui a su conserver un visage et un caractère humain, bourgade où il fait bon vivre. Ne dit-on pas parfois qu'elle est "La Suisse de l'Est Lyonnais".


Joël Beaumord
(Source Genas en poche)


Date de création : 08/07/2006 @ 23:23
Dernière modification : 08/07/2006 @ 23:23
Catégorie : Découvrir Genas
Page lue 4555 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

up Haut up


Creative Commons License Sous un contrat Creative Commons. Site optimisé pour une résolution d'affichage en 1024 X 768 et + PageRank service www.visual-pagerank.be/
- ETOILE-B.com ETOILEB.com © 2012 -  CNIL 1071344 - Hébergeur : NUXIT -

Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.14 seconde